Lorsque J'ai Pris Ses Lèvres Testo

Testo Lorsque J'ai Pris Ses Lèvres

Fabio Rovazzi: arriva l’accusa di plagio
  • Guarda il video di "Lorsque J'ai Pris Ses Lèvres"
lorsques j'ai pris ses levres tremblant de fievre,de desir
que de soleil et d'ombre j'ai vu perir

l'orsques j'ai pris ses levres
tremblant de fievre ,de desir
pauvre colombe blanche je la sentais defaillir

tout les demons du monde
par ma bouche s'en venaient ceuillir
ce fruit vert et trop riche d'avenir
l'enfant quittait ses rondes
d'autres jeux s'en venaient l'acquerir
femme deja, femme allait devenir

l'orsques j'ai pris ses levres
tremblant de fievre ,de desir
dieu comme elle etait belle
belle a ravir

l'orsques j'ai pris ses levres
tremblant de fievre et de desir
dessous sa robe blanche
je la sentait tressaillir

quand c'est un vrai baptême,l'on sen barque etl'on fait de son mieux
il faut tant d'au-revoir et tant d'adieu
dans un premier je t'aime , l'on chavire et on ferme les yeux
que le mer et pronfonde mes aieux

l'orsques j'ai pris ses levres tremblant de fievre et de desir
que de soleil et d'ombre j'ai vu perir

l'orsques j'ai pris ses levres tremblant de fievre de desir
pauvre colombe blanche je la sentait defaillir
  • Guarda il video di "Lorsque J'ai Pris Ses Lèvres"
Questo sito web utilizza cookie di profilazione di terze parti per inviarti pubblicità e servizi in linea con le tue preferenze e per migliorare la tua esperienza. Se vuoi saperne di più o negare il consenso a tutti o ad alcuni cookie consulta la cookie policy. Chiudendo questo banner, scrollando la pagina o cliccando qualunque elemento sottostante acconsenti all'uso dei cookie.