A La Bastille Testo

Testo A La Bastille

Son papa s'appelle Abraham,
Il est l'enfant du macadam,
Tout comm' sa môme en est la fille,
A la Bastille.

A quinze ans a s'app'lait Nini,
All' tait grosse et grass' comme un I,
A f'sait des travaux à l'aiguille,
A la Bastille.

Quand alle eut seize ans révolus,
A s'app'lait... je n'me rappell' pus,
A s'prom'nait autour de la grille,
A la Bastille.

On la rencontrait tous les soirs,
Parfois l'éclat d'ses grands yeux noirs,
Faisaient pâlir la lun' qui brille,
A la Bastille.

Maint'nant a sert dan' eun' maison
Où qu'on boit d'la bière à foison,
Et du champagne qui pétille,
A la Bastille.

Ses tables sont un rendez-vous ;
Les jeunes, les vieux y vont tous ;
I' faut voir comme a les étrille,
A la Bastille.

Mais si ses clients sont nombreux,
I' paraît qu' i's sont tous heureux :
Alle est si bonne et si gentille,
A la Bastille.

Pour eun' thune a r'tir' son chapeau,
Pour deux thun's a r'tir' son manteau,
Pour un sigue on la déshabille,
A la Bastille.

Alle a pas encore eu d'amant,
Alle a qu'son père et sa maman,
C'est ell' qui soutient sa famille,
A la Bastille.

Son papa s'appelle Abraham,
Il est l'enfant du macadam,
Tout comm' sa môme en est la fille,
A la Bastille.
Copia testo
  • Guarda il video di "A La Bastille"
Questo sito web utilizza cookies di profilazione di terze parti per migliorare la tua navigazione. Chiudendo questo banner, scrollando la pagina acconsenti all'uso dei cookie.leggi di più