A Mazas Testo

Testo A Mazas

Pendant qu't'étais à la campagne
En train d'te faire cautériser,
Au lieur ed'rester dans mon pagne,
Moi, j'm'ai mis à dévaliser ;
Mais un jour, dans la ru' d'Provence,
J'me suis fait fair' marron su' l'tas,
Et maint'nant j'tire d'la prévence,
A Mazas.

C'est en dévalisant la case
D'un' gerce, un' gironde à rupins,
Qu'on m'a fait avec Nib de naze,
Un monte en l'air de mes copains.
Faut y passer, quoi ! C'est not' rente,
Aussi, bon Dieu ! J'me plaindrais pas
Si j'avais d'quoi m'boucher la fente,
A Mazas.

Mais, nom de Dieu ! Mince d'purée !
C'est dégoûtant c'que nous cachons :
Des nentill's, des pois en purée
Et d'l'eau grass' comme à des cochons.
Vrai, j'm'enfil'rais ben un' bouteille ;
A présent qu't'es sorti' d'là-bas,
Envoy'-moi donc un peu d'oseille,
A Mazas.

Tu dois ben ça à ton p'tit homme
Qu'a p'têt' été méchant pour toi,
Mais qui t'aimait ben, car, en somme,
Si j'te flaupais, tu sais pourquoi.
A présent qu'me v'là dans les planques
Et qu'je n'peux pus t'coller des tas,
Tu n'te figur's pas c'que tu m' manques,
A Mazas.

Faut que j'te d'mande encor quéqu'chose,
Ça s'rait qu't'aill's voir un peu mes vieux.
Vas-y, dis, j't'en pri', ma p'tit' Rose,
Malgré qu't'es pas bien avec eux.
Je n'sais rien de c'qui leur arrive...
Vrai, c'est pas pour fair' du pallas,
Mais j'voudrais bien qu'moman m'écrive,
A Mazas.

Embrassons-nous, ma gigolette,
Adieu, sois sage et travaill' bien,
Tâch' de gagner un peu d'galette
Pour l'envoyer à ton pauv' chien.
Nous r'tourn'rons su' l'bord de la Seine,
A Meudon, cueillir du lilas,
Après qu'j'aurai fini ma peine,
A Mazas.
Copia testo
  • Guarda il video di "A Mazas"
Questo sito web utilizza cookies di profilazione di terze parti per migliorare la tua navigazione. Chiudendo questo banner, scrollando la pagina acconsenti all'uso dei cookie.leggi di più