Oh No No No Testo

Testo Oh No No No

Ligabue per la prima volta dal vivo in Stati Uniti e Canada
Scarica la suoneria di Oh No No No!
Guarda il video di "Oh No No No"

Et je dis oh no no no
oh no no no, oh no no no
ce monde devient méchant
signe du temps, accomplissement d’une prophétie

hey, oh no no no
oh no no no, oh no no no
trop de gens meurent brutalement
signe du temps, accomplissement d’une prophétie

Hey, je parle à l’ouvrier comme au ministre
On court à la catastrophe au sinistre
Si notre colère parle, on l’administre
Pour que les jeunes s’en tirent
Le monde préfère Jézabel
Succombe aux chants des sirènes
Jah trouve parmi ses fidèles
un nouveau Moïse
Le reggae musique est son nouveau cantique
Il parle aux profanes et à tous les gnostiques
Il est vivant dans ton cœur j’en suis sûr

In each the right choice
want inna your heart
In each the christic spirits you are
In each the living god

Et je dis oh no no no
oh no no no, oh no no no
ce monde devient troublant
signe du temps, accomplissement d’une prophétie, hey

oh no no no, oh no no no yeah
trop de gens meurent brutalement

Violence et mort font comme heckel and jeckel
Aye aye, oye oye,
Certains applaudissent le spectacle
Oh Jah fais nous un miracle
Aye aye, oye oye,
Que l’ennemi trouve un obstacle
Aye aye, oye oye
Babylone diffuse ses mauvais exemples
My control, elle veut le monopôle
Elle manipule la masse et les peuples
Oh jah jah je t’en prie stoppe-la
Qu’elle disparaisse comme Constantinople
Qu’elle glisse comme Nabuchodonosor
Elle est la reine des prostituées et des lézards
Son règne a quelque chose de bizarre, hey
Son règne a quelque chose de bizarre, woy
De bizarre

Et je dis oh no no no
oh no no no, oh no no no
ce monde devient méchant
signe du temps, accomplissement d’une prophétie

hey, oh no no no
oh no no no, oh no no no
trop de gens meurent brutalement
signe du temps, accomplissement d’une prophétie

Et je dis oh no no no
oh no no no, oh no no no
ce monde devient méchant
signe du temps, accomplissement d’une prophétie

Scarica la suoneria di Oh No No No!
Lascia un commento