Jeunesse 2 Testo

Testo Jeunesse 2

Bien trop longtemps privée,
Trop longtemps attendu,
Une deuxieme vague de jeunes, affamée,
S’amasse dans la rue.

Il y a trop de gabegie,
Il y a trop de surplus,
Le prurit la démange,
Aux portes du palais,
Elle réclame son dû.

Jeunesse lève toi,debout, les poings serrés,
Jeunesse qui crie sa rage, prête à tout liquider,
Jeunesse prête au combat, devant le rideau de fer…

Jeunesse en marche, debout, les poings serrés,
Jeunesse qui crie sa rage, prête à tout liquider,
Jeunesse prête au combat, devant le rideau de fer,
Pour les soldes d’hiver.

Contre la cherté de la vie
Elle se bat furibonde,
S’arrachant à tout prix
Des griffes du Tiers-Monde.

Petits soldats à la solde
D’un état corrompu,
Tant que l’argent sera noble,
Nous serons tous des vendus.

Jeunesse en marche, debout, les poings serrés,
Jeunesse qui crie sa rage, prête à tout liquider,
Jeunesse prête au combat, devant le rideau de fer…

Jeunesse en marche, debout, les poings serrés,
Jeunesse qui crie sa rage, prête à tout liquider,
Jeunesse prête au combat, devant le rideau de fer,
Pour les soldes d’hiver.
Copia testo
  • Guarda il video di "Jeunesse 2"
Questo sito web utilizza cookies di profilazione di terze parti per migliorare la tua navigazione. Chiudendo questo banner, scrollando la pagina acconsenti all'uso dei cookie.leggi di più