De Marbre Testo

Testo De Marbre

Fabio Rovazzi: arriva l’accusa di plagio
  • Guarda il video di "De Marbre"
Architecture sans détour, retour vers le futur
Roule, glisse, vole, trains, avions, bateaux et voiture.
Tout est sombre, mais à mes yeux, tout est clair,
Je ne vois plus mon ombre
A cause des néons brulants qui m'éclairent.

Mes traits, tracés à l'équerre, mais peut être pas perpendiculaire.
Quand soudain, en bas de ce grand arbre,
Je l'ai aperçu, je suis resté de marbre,
Quand soudain, en bas de ce grand arbre,
Je l'ai aperçu, je suis resté de marbre,

J'ai ouvert la fenêtre, pour laisser respirer,
Mon coeur venant de naitre, mais 150 nouvelles idées.
Soleil vert, lune grise, océan rouge, lumière noire.
Le coin serré dans une église,
Il suffit simplement d'y croire.

Mes traits, tracés à l'équerre, peut être pas perpendiculaire.
Quand soudain, en bas de ce grand arbre,
Je l'ai aperçu, je suis resté de marbre,
Quand soudain, en bas de ce grand arbre,
Je l'ai aperçu, je suis resté de marbre,

S'évanouir sous les flots
S'essouffler en pleine course
Se réveiller en sursaut
Essuyer de l'eau de larme
Et partir quand il fera froid
Ne laisser que du marbre
  • Guarda il video di "De Marbre"
Questo sito web utilizza cookie di profilazione di terze parti per inviarti pubblicità e servizi in linea con le tue preferenze e per migliorare la tua esperienza. Se vuoi saperne di più o negare il consenso a tutti o ad alcuni cookie consulta la cookie policy. Chiudendo questo banner, scrollando la pagina o cliccando qualunque elemento sottostante acconsenti all'uso dei cookie.