Street Zombie Testo

Testo Street Zombie

X Factor: Morgan resta senza concorrenti e litiga in diretta con Fedez
Scarica la suoneria di Street Zombie!
Guarda il video di "Street Zombie"

j'ai juste besoin d'un mic comme Nas,

rapper la rage qu'embrasse les peu dmoment ou la life m'embrasse,

tout les bailles quand jsui zomb comme as,

quand le ons me place,

quand c'est la hass que la life me baffe,

les mêmes beef et les mêmes move,

perdu entre lbeton et la terre rouge mais marquer au fer rouge,

jsui qu'un flamber, l'état ve mfaire tomber, ma mère ve mvoir combler
les frères veulent me plomber,

kainry dehors, fraçais a l'école, cainfr à la maison,

toutes nos racines ont les a collées,

j'oscurcie mon coeur,quand la street est invivable

en boucle de la pire espèce Vegeta ou T-Bag,

j'essaie d'être méthodique mais le ghetto pique,c'est triste parce
que l'unité est utopique,

on a les pieds dans le réel, on est mort mais vivant rien qu'on agit
comme des zombies.



(Refrain)

On voulait rester les mêmes ( rester les mêmes)

Mais on a grandit (grandit)

La street ve faire de nous des zombies (zombies)

Jvoi mes tipe qui grandissent, qui prennent notre place sur lterre
terre.

On voulait rester les mêmes ( rester les mêmes )

Et puis on avance (avance)

le poid dla street life fait basculer la balance,

et c'est trop dur de pas craquer,prendre une braquer, tout claquer et
devenir zomb.



(Honers l'Infame)

Jsui dans mon delire,parfois parano,

parfois dans le vent impulsif jveut atteindre le sommet,

marquer les miens comme carrière de Marlet,

tous enfermer dehors on est tous suspect,

ma couleur fait pas de moi un homme discret,

la nuit les négro dorment mal, stresser, blesser, délaisser à lafus
d'un coup qui paye pour s'engraisser,

chaque jour s'éloigne un peu plus du droit chemin alcoliser les temps
ravager par les drogues dures,

impliquer dans des histoires bizarres (bizarres) dans les quartiers ya
pas klé flic qui font des bavures,

jconnais mes priorités

Scarica la suoneria di Street Zombie!
Lascia un commento