Chronique Testo

Testo Chronique

Inserito il 14 Ottobre 2011
Amici: le anticipazione della quinta puntata
Scarica la suoneria di Chronique!
Guarda il video di "Chronique"

Paris, mardi 2 heures du mat' Sous une pleine lune opaque Quand les flaques d'eau se glacent et que rien ne se rate Que la ville est plongée dans son coma démoniaque Que le vent claque Comme pour diluer cette odeur d'ammoniaque Deux gars, deux potes, deux amis Liés par les souffrances de la vie Complotent, rêvent Refont le monde à leur manière, même si Le lendemain est loin et qu'ainsi Poing contre poing Les pactes de fraternité deviennent certains Ca sera l'intro de cette histoire Rien d'autre à savoir C'est sous ces ruines de rêves qu'ont grandi ces 2 lascars Le grand rebelle Fils aîné d'une famille nombreuse s'appelle : Mam's L'autre c'est Chine l'oreille percée d'un diams Chino plaît aux femmes Aucun diplôme mais s'enflamme Pour le chrome Mam's plane Sous les vapeurs de shit dans le crane... Mômes, ils étaient comme 2 frères invincibles Brisant les frontières, défiant la vie comme 2 hommes libres Se protégeant toujours ensembles pour le meilleur et le pire Aujourd'hui c'est aigri sur un banc qu'on les voit s'assombrir Avec les mêmes rengaines Les " on aurait du " " j'ai la haine " buvant les peines du monde entier dans leur Heineken Baskets usées par la galère, crocos délavés, Propos décalés trop tôt pour se laisser aller Paris, mardi 2 heures du mat' Mam's et Chino se matent et jurent quoi qu'il arrive de se sortir De ce cul de sac Les jours s'arrachent comme les feuilles d'un calendrier sans relâche Les flashes de sky s'entassent, le cash monte à la tête sans qu'on le sache Chine et Mam's quoi qu'ils fassent ne pensent qu'au liasses l'idée d'un casse fait surface L'odeur de la culasse la remplace Le braquage bien fait : 2 cagoules, une arme et une caisse, leur plait bien plus C'est plus risqué, mais v'là le bonus Carte à puce : 2, 3 coups de fil rapide a 3 gus Le flingue est vite acheté, un pote de mam's connaît les astuces La tension monte, Chino et Mam's ne parlent plus que de ca, La peur s'estompe, tenir une arme à la main ça compte Mam's s'emballe. Chine trouve même qu'il pète un câble Le diable l'a pris au corps et tout s'ensable Ils font le repérage, visionnent bien les parages Chine fera le guet dans la caisse, Mam's fera le braquage "Question d'age", dit il la sueur au front, le visage qui mouille Chino ne peut plus reculer et sent le partage en couille ! Arrive le jour J Mam's et Chino sont prêts ce coup ci, "On se couvre si, rapplique la flicaille Tu sors ton UZI". J'raccourcis, "tu vois qu'je suis pris, tu traces, tu m'oublies", C'est tout dit "Enfile ta cagoule, on y va" Il rentre dans la banque, Coup de boule au premier vigil, tous à plat ventre Le deuxième tente de bouger, coup de crosse sur la tempe D'une main sanglante, Mam's menace tout le personnel on tremble "Ouvrez les coffres et sortez tout. ." Les billets dans son sac s'assemblent Chine se fait prendre, dehors c'est plein de keufs prêts à le descendre Mam's n'entend rien et continue son show sans rien comprendre Il tire dans l'angle, bousille la camera qu'il enjambe Rien ne manque, il lève l'ancre, Chino doit l'attendre Il sort de la banque, où est passé Chino où est ce qu'il se planque Merde, c'est plein de coudés, ça défouraille en plein centre Il prend la caisse, accélère, défonce le barrage, Tant pis pour son partenaire Devant c'est des rafales de balles, la guerre Mam's tire à tout va, clamse sur le sol 3 flics Mam's touché au bras, lâche son flingue et prend fuite Son sac craque et tous les billets verts s'envolent dans l'air Le grand Mam's sourit pour la dernière fois sur cette terre Il fixe étrangement le ciel Quand la mort le fauche par derrière

Scarica la suoneria di Chronique!
Lascia un commento
   

Le Ultime News

Sei appassionato di cucina? Ecco qualche consiglio per te

Links